TOUS LES ÊTRES HUMAINS NAISSENT LIBRES ET ÉGAUX EN DIGNITÉ ET EN DROITS

Les réseaux des employés de la FPO sont fiers d’avoir établi un partenariat avec le festival du film sur les droits de l’homme, JAYU, pour présenter des courts métrages à tous les membres de la fonction publique de l’Ontario.  Durant la semaine du 10 décembre tous les fonctionnaires de la FPO  auront accès à ces films.

Les réseaux des employés de la FPO  encouragent leurs membres, gérant.e.s et directeur.rices à organiser des projections locales de films avec leurs équipes respectives et d’entamer une discussion par la suite  en utilisant les questions proposées ci-dessous. Ainsi, vous pourrez continuer la discussion  et partager diverses expériences vécues qui s’articulent autour des droits de l’homme.

Ce projet est la toute première initiative coproduite par les réseaux des employés de la FPO qui y ont collaboré avec leurs responsables et qui ont mis collectivement à contribution, tous les membres de leur réseau respectif pour un engagement élargi de la FPO autour de discussion sur les sujets de diversité et d’inclusion.

Nous avons hâte de partager avec vous, 3 merveilleux films durant la semaine du 10 au 14 décembre!

Tous les films, choisis ont un sous-titrage français et anglais. Pour activer le sous-titrage, il suffit d’appuyer sur le bouton  « CC »  disponible sur la bande de la vidéo et de sélectionner le choix qui vous permet de mieux profiter du film. 

Pour accéder aux films, visitez hrff.ca/ops-french

Le mot de passe pour tous les films est HumanRightsDay70


Nuuca (Take)

Dirigé par Michelle Latimer | 12 Minutes | 2017 | IN FOCUS: USA

Dans cette méditation évocatrice, un lien perturbant est fait entre l’extraction des ressources de la terre par les industries d’exploitation et la violence continuelle infligée aux femmes et jeunes filles autochtones. Ou, comme l’a si bien souligné une de ces jeunes femmes : « ces femmes sont exploitées de la même manière que  cette terre l’est.


Broken Windows

Dirigé par Mabel Gan, DOCUMENTAIRE COURT-MÉTRAGE| 10 Minutes

Á St. Louis, des protestations de colère s’élèvent après l’acquittement de l’attaque fatale d’un homme noir par un policier blanc. Á la suite de ces protestations virulentes,  des artistes se  mettent ensemble pour aider  une communauté de St. Louis à panser ses plaies et à guérir.


My Country is Missing

Dirigé par Liza Korotka | DOCUMENTAIRE COURT-MÉTRAGE | 16 minutes

Dû aux conflits qui ravagent continuellement l’Ukraine, Liza, 22 ans décide de déménager au Canada pour étudier.  Il lui est très pénible d’être loin de sa famille, mais il lui est encore plus difficile de constater que les personnes autour d’elles sont totalement ignorantes des évènements sanglants qui,  quotidiennement tuent des milliers de personnes dans son pays.


QUESTIONS DE DISCUSSIONS SUR LA JOURNÉE DES DROITS DE L’HOMME POUR LA FPO APRÈS VISIONNEMENT DES COURTS-MÉTRAGES

La Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Cette Declaration a été motivee par les deux grandes guerres afin que de tels evenemetns ne se repetent plus jamais.   Cette année, la Journée des droits de l’homme marque la célébration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, un document fondateur qui a proclamé les droits inaliénables de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. Il s’agit du document le plus traduit dans le monde, disponible en plus de 500 langues.

Rédigée par des personnes issues de divers horizons juridiques et culturels et de toutes les régions du monde, elle présente des valeurs universelles et un idéal commun à atteindre par tous les peuples et par toutes les nations. Elle établit l’égalité en dignité et en valeur de tous les êtres humains. Cette déclaration et l’attachement des États à ses principes ont permis d’honorer la dignité de millions de personnes et de poser les fondations d’un monde plus juste. Bien que ses promesses doivent encore être pleinement réalisées, le simple fait qu’elle ait résisté à l’épreuve du temps démontre l’universalité de ses valeurs pérennes d’égalité, de justice et de dignité humaine.

La Déclaration universelle des droits de l’homme nous responsabilise tous. Les principes qui y sont inscrits sont tout aussi pertinents aujourd’hui qu’ils l’étaient en 1948. Nous devons défendre nos droits et ceux des autres. Nous pouvons agir au quotidien pour défendre les droits qui nous protègent tous et ainsi promouvoir l’appartenance de tous les hommes à la famille humaine.
 
Veuillez utiliser les questions suivantes comme fils conducteur de vos discussions (les court-métrages peuvent vous servir d’exemples ou de point de départ pour votre discussion)

1. Que veulent dire pour vous droits de l’homme  et comment sont-ils importants pour vous? Quelle signification revêtent-ils pour vous? Que représentent-ils?

2. Quels problèmes sur les droits humains ont été soulevés dans ces films?

3. Comment imaginez-vous un monde où tous les droits humains seraient respectés? Est-il possible de vivre dans un monde où tous les êtres humains auraient des droits égaux? Si, oui, décrivez ce monde.

4. Pourquoi est-il si difficile d’appliquer et de respecter les droits humains fondamentaux  dans notre propre pays et dans les autres pays?

5. Comment protéger les droits de l’homme dans notre pays?

6. Comment influencer un autre pays à respecter les droits de l’homme? En avons-nous seulement le droit? Est-ce que boycotter les produits ou ne pas visiter le pays en question, en tant que touriste sont des méthodes efficaces? Quelles sont les alternatives?

7. Comment initier un vrai changement?
o En tant qu’individu?
o Au travail?
o En tant que nation?